A Sceaux-d’Anjou, la rave party...

 

Dès la nuit du vendredi 24 mai, quelques basses laissaient supposer qu’une fête se déroulait dans une forêt proche.

« Une fête privée »

Au lieu-dit la Boirie, un hameau au nord du bou

 

Dès la nuit du vendredi 24 mai, quelques basses laissaient supposer qu’une fête se déroulait dans une forêt proche.

« Une fête privée »

Au lieu-dit la Boirie, un hameau au nord du bourg de Sceaux-d’Anjou, le week-end a été agité.

Samedi
après-midi, de la musique électronique s’entendait sur un périmètre de
plus de 2 kilomètres, et notamment dans le bourg de Sceaux-d’Anjou. Tout
avait débuté la veille.

Les organisateurs n’avaient
aucune idée du nombre de participants à cette rave, mais de nombreux
chapiteaux avaient été dressés et des stands avaient été installés.

200 participants

Plus
de 200 personnes sont venues non seulement du département, de la
Vendée, la Loire-Atlantique, mais aussi de la Bretagne, averties par
téléphone ou par les réseaux sociaux.

La gendarmerie et le maire ont reçu de nombreux appels. Beaucoup s’étonnaient que la soirée ait été autorisée.

« Ce
genre de fête privée n’est soumise à aucune déclaration. Nous n’étions
pas informés de l’événement, et il n’y a pas de moyens d’action »
, a déploré le maire, Dominique Haurillon.

Dimanche, à midi, le maire et la gendarmerie ont négocié l’arrêt total de la musique avec les organisateurs.

Paru le 27/05/2013

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-A-Sceaux-d-Anjou-la-rave-party-s-entendait-a-deux-kilometres-a-la-ronde_40771-2196306-pere-pdl_filDMA.Htm




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires