Les news du week end du 18-19/02

 

Free party : une centaine de jeunes en fête à Glénac

Une centaine de jeunes sont encore présents, ce dimanche matin, dans
les marais de Glénac, où une free party était organisée hier soir. Au
plus fort de la soiré

 

Free party : une centaine de jeunes en fête à Glénac

Une centaine de jeunes sont encore présents, ce dimanche matin, dans
les marais de Glénac, où une free party était organisée hier soir. Au
plus fort de la soirée, ils étaient 150, originaires du Morbihan, de la
Loire-Atlantique et de l’Ille-et-Vilaine. Aucun incident n’est pour le
moment à déplorer. « C’est un endroit prisé des jeunes fêtards, souligne un gendarme présent sur place ce matin. Les organisateurs ont l’air responsables, il n’y a pas de soucis. » La cinquantaine de véhicules encore présents devraient quitter les lieux au cours de l’après-midi.

Paru le 19/02
Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Free-party-une-centaine-de-jeunes-en-fete-a-Glenac_40771-2046193-pere-bre_filDMA.Htm

**//**//**//**//

Une centaine de personnes à une free party à Glénac

Plusieurs dizaines de jeunes étaient encore présents, hier matin, dans
les marais de Glénac, où une fête techno en plein air, une « free
party », était organisée samedi soir. Au plus fort de la soirée, ils
étaient environ 150, originaires du Morbihan, de la Loire-Atlantique et
de l'Ille-et-Vilaine. Aucun incident n'est à déplorer. Les gendarmes de
La Gacilly se sont rendus sur place dans la nuit, pour demander aux
organisateurs de baisser le son. Puis ils sont revenus hier après-midi
pour réaliser des contrôles. Deux alcoolémies positives ont été
relevées.

Paru le 19/02
Source : http://www.lorient.maville.com/actu/actudet_-Une-centaine-de-personnes-a-une-free-party-a-Glenac_fil-2106706_actu.Htm

**//**//**//**//

Une rave-party rassemblant 120 personnes interrompue en pleine nuit par les gendarmes

Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 février, les gendarmes de
Saint-Paul-Trois-Châteaux ont été alertés par des habitants du quartier
des Archivaux qu'une bruyante musique provenant des anciennes carrières
de pierre voisines, située sur la commune de Saint-Restitut, perturbait
leur sommeil.


Sur place, une vingtaine de gendarmes de Pierrelatte,
Saint-Paul-Trois-Châteaux et Donzère ont découvert qu'une rave party
avait été organisée, rassemblant entre 100 et 120 personnes. Après
avoir fait interrompre la musique, ils ont attendu le matin pour
appréhender les deux organisateurs, qui ont été verbalisés et mis en
demeure de quitter les lieux après nettoyage.


Des contrôles des véhicules quittant l'endroit -entre 60 et 70- ont été
mis en place par les gendarmes jusqu'en début d'après midi.


Selon le maire de la commune, Yves Armand, "ce n'est pas la première
fois que ce type de manifestation était organisée à cet endroit". En
décembre dernier, des promeneurs lui auraient signalé avoir aperçu, un
dimanche matin, des dizaines de véhicules stationnés et des basses
installées au même endroit.

Paru le 19/02
Source : http://www.ledauphine.com/drome/2012/02/19/une-rave-party-rassemblant-120-personnes-interrompue-en-pleine-nuit-par-les-gendarmes

**//**//**//**//

Le Burgaud. La soirée électro attire 500 fêtards au village

Hier matin, les organisateurs ont remis la salle en état./photo ddm m. viala


Hier matin, les organisateurs ont remis la salle en état./Photo DDM M. Viala

La
salle des fêtes du paisible village du Burgaud, 670 habitants, à la
frontière du Tarn-et-Garonne, s'est transformée, dans la nuit de samedi
en dimanche, en véritable discothèque électro. Alors que les lieux
avaient été loués pour un anniversaire, par le collectif Incorrigible,
la renommée des DJ présents (Le Basque de Nîmes et Thanos de Toulouse)
et le bouche à oreille ont vite attiré des centaines de personnes. Plus
de 500 fêtards ont donc investi le village dès 20 heures samedi
suscitant l'étonnement de la population mais aussi l'irritation de
certains riverains de la salle des fêtes incommodés par le bruit. «
Nous avions choisi cette salle pour son excellente acoustique, explique
un membre du collectif. Nous avons demandé l'autorisation à la mairie.
C'est vrai que les gens se sont passé le mot et que nous étions plus
nombreux que prévu mais tout s'est bien passé », assurait-il, hier
midi, en nettoyant les lieux. Par mesure de sécurité, les gendarmes de
la compagnie Toulouse-Mirail et des militaires du Tarn-et-Garonne ont
sécurisé les routes dans la journée d'hier. De vastes contrôles
d'alcoolémie étaient organisés afin d'éviter tout risque d'accident.

Paru le 20/02

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2012/02/20/1287911-la-soiree-electro-attire-500-fetards-au-village.html




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires