News du week end

 

Plus de 300 participants à la rave de Le Magorec

Cette nuit de samedi à dimanche a été courte pour certains Rostrenois.
Ils ont dû composer avec les décibels provenant d'une rave organisée au
lieudit Le Magorec. Via le

 

Plus de 300 participants à la rave de Le Magorec

Cette nuit de samedi à dimanche a été courte pour certains Rostrenois.
Ils ont dû composer avec les décibels provenant d'une rave organisée au
lieudit Le Magorec. Via les réseaux sociaux, ce sont ainsi près de 300
jeunes, selon la gendarmerie, qui se sont retrouvés sur des hectares de
terre enherbées au son du soundsystem de l'association Fox akram de
Plouézec. Des participants qui, pour la plupart, reprennent
actuellement la route sous la surveillance des hommes de la compagnie
de gendarmerie de Guingamp.

Paru le 07/07/2011
Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Plus-de-300-participants-a-la-rave-de-Le-Magorec_40771-1900235-pere-bre_filDMA.Htm

//***//***//***//\\***\\***\\***\\

Beaumont : le viticulteur "accueille" sa troisième "rave party" en un mois !

Alors que la fête se poursuit, le propriétaire dit son ras-le-bol. De la drogue a été saisie.

Quelque part dans le Luberon, le chant des cigales est régulièrement
balayé par un bruit assourdissant. La raison ? Pour la troisième fois
depuis un mois, une "rave party" bat son plein sur le Domaine viticole
de Château Clapier, sur la commune de Beaumont-de-Pertuis.

Là, en bord de Durance, environ 200 personnes ont posé tentes, voitures et sono vendredi soir, autour de minuit. "C'est un des rares coins où c'est encore possible d'organiser des raves" explique "Rhum", l'un des organisateurs. Les "teufeurs" se donnent rendez-vous par le bouche à oreille. "Par
les réseaux sociaux, les flics nous captent. Mais on ne veut gêner
personne, on veut juste écouter cette musique qui ne passe nulle part
ailleurs
justifie "Féfé", jeune fille toute en piercings. C'est bon esprit. D'ailleurs en partant, on essaie de tout nettoyer."

Mission difficile: partout au pied des arbres, les canettes de bières s'entassent, comme les mégots de joints et de cigarettes. "Faut pas se mentir, il y a aussi beaucoup de speed et de coke qui circulent aussi" lâche "Tek". "La dernière fois, j'ai retrouvé des bouteilles cassées et les bordures de mon champ de tournesols ont été dégradé peste Thomas Montaigne, le propriétaire des lieux dont la maison est située à un petit kilomètre du "mur de son". Mais le plus insupportable, c'est le bruit. Je ne dors pas à cause de ces gens-là, qui en plus squattent chez moi ! Qu'est-ce qu'ils diraient eux, si j'allais dans leur salon pour faire la fête ?"

Très
vite après le début de la "rave", une dizaine d'hommes de la compagnie
de gendarmerie de Pertuis s'est installée à l'entrée du champ pour
barrer le passage aux retardataires. "Et tous ceux qui partent sont contrôlés et leurs véhicules fouillés" précise le Capitaine Thierry Pouillaude.

Hier soir vers 20h, les militaires avaient procédé à quatre saisies de cannabis et d'amphétamines
et avaient dressé une dizaine d'amendes pour infractions au code de la
route. De son côté, le propriétaire du Domaine de Château Clapier a
porté plainte. La "rave" doit se poursuivre jusqu'en début de soirée.







Paru le 07/07/2011
Source : http://www.laprovence.com/article/a-la-une/beaumont-le-viticulteur-accueille-sa-troisieme-rave-party-en-un-mois




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires