Adieu la rave party d'avant Printemps de Bourges

 

Pour
la deuxième année consécutive, l'association System 18 n'a pas pu louer
de terrain pour la rave party d'avant Printemps de Bourges, qui
pourrait maintenant se tenir en septembre.

La nouvelle ne

 

Pour
la deuxième année consécutive, l'association System 18 n'a pas pu louer
de terrain pour la rave party d'avant Printemps de Bourges, qui
pourrait maintenant se tenir en septembre.

La nouvelle ne va pas faire pleurer les habitants du Cher. Elle en réjouira même quelques-uns. L'association System 18 annonce qu'elle ne proposera plus de rave party avant le Printemps de Bourges.

Après plusieurs réquisitions de terres agricoles
par la préfecture du Cher, l'association souhaitait parvenir à louer,
seule, un terrain. Mais comme l'an passé, elle n'y est pas parvenue.

« Nous souhaitons travailler avec des agriculteurs locaux et arrêter de passer par la préfecture, précise Gérald Viglietta.
Aujourd'hui, quand nous approchons les propriétaires et que nous leur
parlons de l'organisation d'un festival électro avant le Printemps, ils
disent "c'est la rave party" et nous ferment la porte. Tous pensent au
Teknival de Chavannes, de 2006, qui nous a fait mal en terme d'image
(organisé chaque 1er mai en France, ce gigantesque événement électro avait rassemblé 82.000 personnes à Chavannes, ndlr). »

System 18 a donc décidé de déplacer son festival de musique électronique et espère organiser le prochain en septembre.

Il est loin le temps de l'organisation artisanale de la première rave d'avant Printemps, en 1996. « Il n'y a quasiment plus de raves sauvages. L'obligation de déclaration préalable
nous a mis dans la difficulté et c'était évidemment le but recherché.
Les pouvoirs publics ont serré la vis petit à petit et aujourd'hui,
nous avons les mêmes contraintes qu'un festival classique. »

Geoffroy Jeay

Paru le 11/04/2011

Source : http://www.leberry.fr/editions_locales/bourges/ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

==================================================================================================

La préfecture du Cher lance la chasse à la rave party

Comme
l'an passé, la préfecture du Cher a pris deux arrêtés pour tenter
d'empêcher une éventuelle rave party sauvage avant ou pendant le
Printemps de Bourges.

Après l'annonce
de l'association System 18 de ne pas organiser, pour la deuxième année
consécutive, faute de terrain à louer, la désormais ex-traditionnelle
rave party d'avant-Printemps de Bourges, la préfecture du Cher a pris deux arrêtés destinés à contrer une hypothétique rave sauvage.

Le premier stipule que « la tenue des rassemblements festifs à
caractère musical, autres que ceux légalement déclarés ou autorisés,
est interdite sur l'ensemble du territoire du département du Cher,
entre le 15
et le 25 avril 2011. »

Le second que « la circulation des poids lourds de plus de 3,5
tonnes est interdite sur l'ensemble des réseaux routiers du département
du Cher pour les véhicules transportant du matériel susceptible d'être
utilisé pour une manifestation non autorisée, notamment sonorisation,
sound system, amplis. »

Comme l'an passé, gendarmes et policiers seront chargés de l'exécution de ces arrêtés.

Une différence néanmoins : cette année, aucun flyer numérique (sorte d'invitation) ne semble circuler sur internet.

Paru le 14/11/2011

Source : http://www.leberry.fr/editions_locales/bourges/ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires