Une rave-party en forêt d'Olonne

 

La forêt d'Olonne a été fréquentée par un nouveau public ce week-end.
Elle connaît les chasseurs. Elle a découvert les raveurs. Une drôle de
surprise pour Xavier Pagnoux lorsque, prévenu par un promeneur, l'agent
de l'ONF

 

La forêt d'Olonne a été fréquentée par un nouveau public ce week-end.
Elle connaît les chasseurs. Elle a découvert les raveurs. Une drôle de
surprise pour Xavier Pagnoux lorsque, prévenu par un promeneur, l'agent
de l'ONF (Office national des forêts) est arrivé sur place dimanche
matin :

« On se disait que s'il devait y avoir un jour une rave, le parking de Sauveterre s'y prêtait. Mais à cet endroit-là... »

Là,
c'est-à-dire dans une petite clairière, en pleine forêt, à plus d'un
kilomètre de l'aire de la Tantouille, point de départ de l'intrusion.
Au bout de nulle part, entre la Tantouille et la Grande Pointe, des
camions, des camping-cars, des voitures, des scooters, tous passés par
un circuit de chemins étroits et détrempés, balisé à la peinture.

« Comment ont fait les camions pour arriver jusque-là? »,

n'en
revient toujours pas le forestier qui estime à une centaine le nombre
de véhicules stationnés dans ce coin de forêt. Immatriculés en Vendée
mais aussi dans les départements limitrophes. Les derniers ont quitté
les lieux en fin de journée de dimanche. Rendant sa quiétude à la forêt
d'Olonne et laissant derrière eux des chemins passablement défoncés.
L'ONF, gérante de la forêt, se réserve le droit de porter plainte
contre les organisateurs de cette rave sauvage pour avoir pénétré dans
la forêt à bord de véhicules en empruntant des chemins fermés à la
circulation publique.

Publié le 23/11/2010
Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Une-rave-party-en-foret-d-Olonne-_-1595779------85194-aud_actu.Htm




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires