Les news du week end

 

Des amendes pour les organisateurs d'une rave-party sauvage dans l'Eure

La Cour d'appel de Rouen a condamné
mercredi à des peines amendes pour "organisation sans préalable d'un
rassemblement festif" les organisateurs d

 

Des amendes pour les organisateurs d'une rave-party sauvage dans l'Eure

La Cour d'appel de Rouen a condamné
mercredi à des peines amendes pour "organisation sans préalable d'un
rassemblement festif" les organisateurs d'une rave-party sauvage qui
avait eu lieu à Bouafles (Eure) le week-end du Premier mai 2009.
Les
quatre principaux organisateurs ont été condamnés chacun à une amende
de 1.000 euros, de même que leur association baptisée "L'Eure du son".
En première instance, le tribunal correctionnel d'Evreux les avait
condamnés en avril 2010 à une amende de 500 euros chacun mais le
parquet avait fait appel estimant ces peines insuffisantes.

Quelque
25.000 personnes avaient participé à ce teknival qui n'avait pas été
déclaré et qui avait duré trois jours. Au cours de ce festival, quelque
135 personnes, soupçonnées pour la plupart de trafic de stupéfiants,
avaient été interpellées par les gendarmes déployés en nombre.
Le
parquet avait ordonné la saisie du matériel sono, des groupes
électrogènes et des camions qui avaient acheminé le matériel. Une
manifestation avait été organisée dans les rues d'Evreux à la mi-juin
2009 pour obtenir la restitution de ce matériel qui appartenait à des
prestataires extérieurs.

Paru le 30/03/2011
Source
:
http://www.leparisien.fr/rouen-76000/des-amendes-pour-les-organisateurs-d-une-rave-party-sauvage-dans-l-eure-30-03-2011-1385626.php

============================================================

POLIGNY (39) - Rave-party sauvage dans les bois

Les gendarmes
sont intervenus, au cours de la nuit de samedi à dimanche, dans les
bois de Poligny, dans le Jura, où venait de débuter une rave-party
sauvage qui rassemblait plusieurs centaines de personnes. 150 voitures
ont été comptabilisées, et de nombreux contrôles ont été effectués. une
personne prise de malaise a dû être hospitalisée.

Paru le 30/03/2011
Source : http://www.dijon-information.com/faits-divers/poligny-39-rave-party-sauvage-dans-les-bois-4845916-30-03-2011.html

Interpellation aux abords d’une rave sauvage

Les
policiers ont interpellé plusieurs personnes aux abords d’une
rave-party sauvage, qui avait lieu aux carrières des Lourdines, à
Migné-Auxances, dans la nuit de samedi à dimanche. Un homme de 28 ans a
été arrêté alors qu’il conduisait sans permis et détenait du cannabis.
Une heure après, les policiers ont contrôlé un autre individu en
possession de résine de cannabis. Ils ont ensuite saisi 94 grammes de
la même drogue dans un véhicule immatriculé dans le Maine-et-Loire, qui
transportait quatre personnes. Dans cette dernière affaire, une enquête
a été ouverte.

Paru le 20/03/2011

Source : http://www.poitiers.maville.com/actu/actudet_-Interpellation-aux-abords-d%E2%80%99une-rave-sauvage_dma-1733830_actu.Htm

============================================================


Une amende pour une rave-party













Deux organisateurs d'une rave-party sauvage au Mesnil-le-Roi, dans les
Yvelines, durant la nuit de la Saint-Sylvestre, ont été condamnés
vendredi à 600 euros d'amende pour ne pas avoir déclaré l'événement en
préfecture. La rave-party avait réuni dans la nuit du Nouvel an près de
3.000 personnes et une quinzaine de sound-systems dans les carrières du
Mesnil, ancienne base militaire de l'Otan, avant d'être évacuées par
les forces de l'ordre. Trois personnes avaient été légèrement
intoxiquées au monoxyde de carbone.

Paru le 18/02/2011

Source : http://www.europe1.fr/France/Une-amende-pour-une-rave-party-460189/

============================================================

Rave-party : la gendarmerie veillait

Dans la nuit de samedi à dimanche, un rassemblement de raveurs s'est
déroulé sur un terrain privé entre Condé-lès-Herpy et Recouvrance, en
pleine nature.Ce rassemblement, qui avait été décidé sans le
consentement des autorités (c'est le but du jeu), s'est fait par le
biais de messages en ligne.

Les organisateurs de la rencontre, une association marnaise, avaient,
semble-t-il, bien encadré le mouvement. « La rave était légale puisque
le propriétaire avait donné son aval », expliquait, hier, le commandant
Douvier de la compagnie de gendarmerie de Rethel.

Néanmoins, les forces de l'ordre avaient le souci de garder un œil sur
ce grand raout, car lors de ces « meetings » musicaux, des cas
d'overdoses ou de circulation sous l'emprise de stupéfiants ou d'alcool
ne sont pas à négliger. « Notre objectif n'est pas d'interdire la fête
», tempère le commandant, « mais plutôt de s'assurer que tout se passe
bien et qu'il n'y ait pas de problèmes après sur les routes ».

Des infractions ont d'ailleurs été relevées : notamment la possession
de stupéfiants et quelques cas de conduites sous l'empire de l'alcool
ou de stups. En début de rave, il y avait environ 300 teufeurs
rassemblés. Hier en fin d'après-midi, ils étaient encore 25.

Paru le 21/03/2011
Source : http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/rave-party-la-gendarmerie-veillait




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires