World Traveller Adventures - DVD

 

Une série de documentaires passionnants pour férus de musiques électroniques et adeptes du voyage.


World Traveller Adventures ou l’aventure extraordinaire de la techno et du nomadisme : une histoire filmée et racontée par les

 

Une série de documentaires passionnants pour férus de musiques électroniques et adeptes du voyage.


World Traveller Adventures ou l’aventure extraordinaire de la techno et du nomadisme : une histoire filmée et racontée par les principaux acteurs du mouvement techno traveller, de 1990 à aujourd’hui.

EXTRAITS VIDEOS : extrait bouton droit enregistrer sous





LA VIDEO DE MISSION TO INDIA EN ENTIER ICI


Nombreux sont les écrits relatant l’histoire de ces aventuriers des temps modernes, nouveaux hippies des années 90, tribus nomades qui ont choisi de vivre sur les routes au nom d’une autre idée de liberté, en réaction à la culture consumériste. Pour la première fois en images, à travers 4 films inédits montés à partir de documents d’archives, le monde secret des travellers sort de sa confidentialité.



A l'aube du XXIème siècle, alors que le mur de Berlin s'effrondre et les frontières s'élargissent, les libertés individuelles et collectives se réveillent en Europe. La musique électronique est le point de départ du mouvement, ou plutôt sa répression qui sévit alors en Angleterre sous l'ère Thatchérienne.



La Free Party est née en Angleterre. Elle est le résultat d'une synergie entre les travellers (mouvement alternatif de nomades), les squatteurs incités à quitter les villes après la répression "Thatcher", les clubbers frustrés par la fermeture des discothèques et les premières raves… Le mouvement des travellers, pacifique, fut marqué par une très brutale attaque des forces de l'ordre le 1er Juin 1985 sur un convoi en direction de Stonehedge. 140 véhicules furent bloqués par la police, de nombreux autres furent détruits ou saisis, les occupants matraqués ou interpellés…



De 1988 à 1990, on assiste à la montée en puissance de l’acid house et d’une répression autour des clubs. Les premiers sound-systems rave sortent alors des villes et ses adeptes rencontrent les travellers lors des grands festivals d’été. La première fusion se produit au festival de Glastonbury en 1989. Le Avon Free festival de Castelmorton en mai 1992 est le premier festival techno gratuit organisé à grande échelle et de manière clandestine. L’événement est un catalyseur déclenchant l’enthousiasme de milliers de participants déterminés à faire la fête selon ce nouveau rituel et au mépris de la loi anglaise.



Le parlement anglais vote le 3 novembre 1994 la clause 58 du Criminal Justice And Public Order Act, loi qui interdit tout rassemblement de plus de 10 personnes rassemblées autour de musique caractérisée par “l’émission d’une succession de beats répétitifs”.



La Spiral Tribe, la tribu la plus mythique de l'histoire des musiques électroniques, commence alors à faire l'objet d'une véritable chasse aux sorcières en Angleterre. Les autorités procèdent à des coups de filet dans le milieu et plusieurs membres de la Spiral Tribe sont arrêtés. Victimes de la paranoïa ambiante, ils sont jugés et n'ont d'autre alternative que de s'exiler en France, pour continuer à renvendiquer l'esprit d'une fête libre.



La Spiral Tribe s'est alors attachée à propager son esprit et sa musique à travers l'Europe, entraînant dans son sillage d'autres tribus, toutes animées d'une même philosophie, des mêmes convictions politiques ou environnementales, et surtout muées par la même passion : la techno.



Rassemblés autour de mêmes convictions, les techno travellers dénoncent l’asservissement de l’homme par les machines et prônent le respect de la nature. Dans leurs soirées atypiques, la musique répétitive retrouve sa forme première de contestation.



Leur devise : “que jamais la musique ne s’arrête”.



Leur obsession : la confidentialité. Difficile de connaître les lieux de leurs fêtes nocturnes, pourtant connus des centaines de tribus nomades qui parcourent l’Europe depuis le début des années 90. Les lieux des soirées, dates et heures, ne sont connus des adeptes que quelques heures avant le début de la free party. Le flyer n’est qu’un simple morceau de papier sur lequel est inscrit le numéro d’une boîte vocale qui donne l’itinéraire à suivre (infoline), et ne se distribue que de la main à la main. Sur internet, des codes secrets ouvrent les portes virtuelles de cet underground techno.



La mission des sound-systems européens : traverser encore et toujours les frontières, aller là où d'autres ne sont jamais allés, exporter cette musique pour une protestation politique ou un échange culturel… Certains sont partis explorer le continent Sud-Américain, d'autre l'Afrique, les Pays de l'Est, les Etats-Unis, l'Australie, l'Asie… La World Traveller Adventure venait de naître…



+ more: http://www.worldtravelleradventures.org


CONTENU DVD




1 - 23 MINUTES WARNING - The Spiral philosophy Documentary - 1994 - 23 minutes.




Ce reportage unique rassemble plusieurs interviews des fondateurs des Spiral Tribe : Mark Stormcore et Debby, des musiciens mythiques du collectif comme Ixy, Djette emblématique du mouvement, Meltdown Mickey, 69 db, inventeur du live free style, Simone Feeney, chanteuse sur l’album des Spiral Tribe sorti en 92.



2 - STORMING SARAJEVO - Desert Storm Road trip - 1996 - 30 minutes.




Un sound-system animé par une revendication pacifiste initialement contre la guerre du Golfe, puis contre la guerre en Bosnie.



3 - MISSION TO INDIA - Sound Conspiracy Road trip - 2001 - 40 minutes.




Réalisé en septembre 2001, ce documentaire relate le voyage de Sound Conspiracy, réunion de trois sound-systems : OQP, Total Resistance et Facom Unit qui décident de prendre la route vers la mythique Goa.



4. AFRICAN EXPEDISOUND - Teknokrates, Tomahawk, IOT Road trip - 2002 - 52 minutes.




Rencontre entre free-parteux européens et musiciens africains passionnés. Entente rapide et totale autour et pour une musique fédératrice.
Extrait vidéo à venir






LES RéALISATEURS



Ce projet est né de la rencontre entre Christophe Gillier et Damien Raclot. Alors que l’un est membre fondateur des Teknokrates, 1er sound-system français parti sur les routes, l’autre est journaliste, passionné par les musiques électroniques.



Ils ont passé une année à rassembler, archiver, et monter des images inédites et exclusives tournées sur la route par les membres des principaux sound-systems européens.



VJ au sein des Teknokrates, Christophe est issu de la scène alternative. Initiateur du projet African Expedisound en 2002, il partage cette même passion pour le nomadisme qui fédère l’esprit des Teknokrates. Première génération enfantée par les Spiral Tribe, ils sont en effet l’un des tout premiers sound-systems français créés en 1992. Ils fusionnent plus tard avec les Impakt et partent sur les routes au gré des teknivals en Italie, Espagne, Portugal et République Tchèque.



Journaliste pour les magazines de cultures électroniques, Damien Raclot est aussi réalisateur pour l’émission Tracks sur Arte. Il a notamment réalisé le DVD de l’opéra techno Hier, Aujourd’hui, Demain, projet imaginé par René Koering, Manu le Malin et Torgull. Début 2003, il est parti sur les routes de l’Afrique tourner les images du documentaire African Expedisound




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires