Et encore une planche pourrie pour les Teknivals...

Une jeune fille a été retrouvée morte au Teknival se déroulant de vendredi a lundi à Carnoët, localité des Côtes d'Armor
La gendarmerie des Côtes d'Armor a indiqué dimanche qu'il pouvait s'agir d'un meurtre. Des contrôles sont effectués à la sortie de la rave.
Tek'noz 2005 (contraction de teknival et de fest-noz, nom du bal traditionnel breton) a été autorisé par les pouvoirs publics qui n'acceptent désormais qu'un seul rassemblement de ce type chaque été en Bretagne.

 

"Le cadavre d'une jeune fille a été découvert à proximité du site du Teknival. Les premières constatations révèlent des indices apparents de commission d'un homicide volontaire", a déclaré le chef d'escadron Alexandre Korsakoff, chargé de la communication à l'occasion du festival par la préfecture des Côtes d'Armor.
Il a ajouté que le procureur de la République de Guingamp a confié l'enquête à la gendarmerie.

La manifestation de musique techno, qui réunit 30.000 ravers depuis vendredi soir, se déroule sur des terres agricoles réquisitionnées et dont les propriétaires seront indemnisés "avant la fin juillet", selon la préfecture.
Le tribunal correctionnel de Guingamp a prononcé dès vendredi des peines de prison ferme contre plusieurs raveurs jugés en comparution immédiate pour avoir vendu sur le site des cachets d'ecstasy, de la cocaïne et de la résine de cannabis.

Source : France 2 - 26/06/2005

 




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires