Manif à Starsbourg repoussé a cause des viloences urbaines

En raison des récentes émeutes en France, la Manifestation et le Teknival qui devaient se dérouler le 12 Novembre 2005 à Strasbourg ont été reportés
Apres avoir reçu les autorisations pour les deux événements, il nous a été signifié aujourd'hui que nous devions les reporter a une date ultérieure, ceci en raison de l'Etat d'Urgence, décrété par le Président de la République, Jacques Chirac.


Une restriction totale de tout types d'événements ainsi que de la liberté de la presse est des lors possible :
de plus, la loi autorise la dispersion de tout types de rassemblement et l'annulation de tout types d'événements ainsi que les jugements devant un tribunal militaire. La liberté de la presse peut aussi être restreinte. Selon la loi, le contrôle de la presse et de tout type de moyen de communication de n'importe quelle nature, que ce soit la radio, le cinéma ou les performances théâtrales, est possible.
Les autorités publiques ont également le droit de déployer l'armée si elles l'estiment nécessaire.
Un couvre-feu a été déclaré a Strasbourg pour une durée de 12 jours ainsi que dans un grand nombre d'autres villes françaises.

En conséquence, le Préfet de Strasbourg a édité un arrêté préfectoral interdisant cette manifestation car il craint que les émeutiers ne profitent de cette manifestation pour créer des troubles en son sein ou pour incendier Strasbourg. Il leur est également difficile de nous fournir des secouristes pour le Teknival dans de telles conditions étant donné que la plupart sont déjà mobilisés pour les émeutes.
Il est évident que nous pouvons reproduire de tels événements quand bon nous semblera, Teknival compris, et cela avec leur soutien, mais pas tant que l'"ordre" ne sera pas rétabli.

Ce qui est un bon signe pour les actions futures.
Nous sommes profondément désole de la façon dont cela se passe, surtout pour tout ceux qui se sont mobilisés et qui se sont activés pour que cette manifestation soit un succès, a aucun moment nous n'aurions pu en deviner le dénouement, les négociations se passaient plutôt bien, et même lors du début des émeutes ils semblaient comprendre que nous étions pacifistes et que nous ne mettrions pas en péril la sécurité des citoyens, preuve en est le trajet qui passait devant toutes les institutions européennes malgré le risque de casse.

Notre but a toujours été d'attire l'attention des media et des hommes et femmes politiques sur les difficultés d'existence rencontrées par les cultures émergentes et les modes de vie alternatifs en Europe, ainsi que de montrer notre Unité et notre Solidarité face a tout types de répressions arbitraires, telles que le Czechtek ou l'un des notre est mort de façon tragique.

Dans de telles conditions il est fort a douter que cette manifestation aurait eu l'impact souhaité, tout les media étant fixés sur les émeutes...

Cette situation, en France, n'est que le résultat de la politique répressive engagée par de plus en plus de pays a travers l'Europe et le monde, et nous espérons sincèrement que cela ne fera que vous motiver encore plus a vous battre contre ses types de politiques et pour un monde plus libre.

Les Free Parties et les Teknivals ont toujours été „OUVERT A TOUS" (OPEN TO ALL), ce qui constitue le plus bel exemple d'intégration sociale et culturelle a ce jour, contrairement a ce qui a été fait en France et a travers toute l'Europe ! !

L'Europe toute entière doit réaliser que les politiques sociales et culturelles doivent être changées si nous voulons continuer a vivre tous ensemble en paix...

YOU CAN STOP THE PARTY BUT YOU CAN'T STOP THE FUTURE !

Plus d'infos prochainement sur : http://europe.soundcirkle.info

source hns-info.net

 




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires