Les news du week end du 28/09

Rave-party sans incidents à Cuts

Près de 150 jeunes se sont rassemblés dans un terrain appartenant à un agriculteur, lors de la nuit de samedi 28 à dimanche 30 septembre,

pour une rave-party à Cuts, au hameau de Gizancourt. Les organisateurs avaient tenu le lieu secret, ces derniers jours. La brigade de gendarmerie de Noyon, le PSIG, la brigade motorisée de Compiègne et la plateforme cynophile de Saint-Quentin sont intervenues bien avant l'aube, afin de contrôler les flux autour du site où les fêtards avaient garé 80 véhicules.

De petites quantités de stupéfiants (résine de canabis, herbe, speed), allant de 1 à 5 g, ont été saisies auprès de six participants. « Il n'y a pas eu de débordements, précise une source de la brigade noyonnaise. Après les premiers contrôles pour éviter le moindre problème, un filtrage a été mis en place afin d'empêcher des situations dangereuses au moment de reprendre le volant. » Après un retour progressif au calme dès 10 heures, les festivités ont cessé vers midi.

Paru le 30/09/2013

Source : http://www.courrier-picard.fr/region/rave-party-sans-incidents-a-cuts-ia190b0n198242

**********

Une rave party respectueuse

Alors qu'ils étaient en plein contrôle d'alcoolémie dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 septembre, une dizaine de gendarmes péronnais et hamois sont intervenus entre Athies et Brie (près de Péronne, dans la Somme) après de multiples appels d'habitants de Mesnil-Bruntel et Doingt-Flamicourt.

Les basses d'une musique techno les empêchaient de dormir. Les gendarmes ont découvert qu'une rave-party rassemblant environ 70 fêtards étaient organisée dans un bois, avec la bénédiction écrite du maire Pierre Fenot et du propriétaire du terrain. Le capitaine Jean-Paul Laurent, adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Péronne, s'est rendu sur les lieux peu avant 4 heures afin de demander aux organisateurs de baisser le son, ce qu'ils ont aussitôt fait. Vers 6 h 30, le sous-préfet Joël Dubreuil s'est rendu à son tour sur place et il s'est entretenu avec l'organisateur, Julien Desain, lequel l'a rassuré : « J'organise une fête pour les 30 ans de ma compagne et nos 13 ans de vie commune. Nous faisons ça dans la légalité et on a baissé notre musique qui, semble-t-il, était trop forte. Tout le monde a une mauvaise image des raves mais nous voulons aussi montrer que ça peut bien se passer. »

La rave party s'est terminée hier peu après midi. Les gendarmes ont indiqué aux organisateurs que la prochaine fois, ils souhaitaient être prévenus. Ce qui n'avait pas été le cas ce week-end.

Paru le 30/09/2013

Source : http://www.courrier-picard.fr/region/une-rave-party-respectueuse-ia0b0n198078

**********

Bourbriac (22). Quatre interpellations lors de la rave-party

La « free party », organisée dans la nuit de samedi à dimanche, au lieu-dit Kerflantec’h, s’est soldée par l’interpellation de quatre personnes : l’une pour alcoolémie, les trois autres pour détention de produits stupéfiants ; sans compter que deux personnes ont été prises en charge par les pompiers à la suite de malaise. Par ailleurs, les riverains n’ont guère apprécié la musique qui a vibré toute la nuit. Certains d’entre eux envisagent même de porter plainte.

Paru le 30/09/2013

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Bourbriac-22-.-Quatre-interpellations-lors-de-la-rave-party_40771-2234139-pere-bre_filDMA.Htm

**********

Rave-party de Guenrouet : un camion transportant la sono saisi

Les gendarmes ont procédé à la saisie d’un véhicule contenant le matériel de sonorisation de la nuit de fête non autorisée qui s’est déroulée dans le champ d’un agriculteur de Guenrouet (Loire-Atlantique), ce week-end. Cette saisie a été faite à la demande du parquet qui envisage des poursuites. Le propriétaire du véhicule a contesté être l’un des organisateurs de la rave-party qui a réuni plus de 1 000 personnes. Les gendarmes ont procédé à des multiples contrôles. Résultat : quatre conduites en état alcoolique et 24 usages et détentions de stupéfiants.

Paru le 30/09/2013

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Rave-party-de-Guenrouet-un-camion-transportant-la-sono-saisi_40771-2233993-pere-pdl_filDMA.Htm

**********

La rave-party illégale de Guenrouet s’achève sans incident

La rave-party qui avait investi, dans la nuit de vendredi à samedi, une parcelle de 6 ha appartenant à un agriculteur de Guenrouet (Loire-Atlantique), s’est poursuivie jusqu’à dimanche matin (dimanche Ouest-France du 29 septembre). « Les festivaliers sont en train de partir, indiquait hier soir l’état-major de la gendarmerie de Loire-Atlantique. Nous avons installé des postes de contrôle à la sortie du site, pour vérifier l’état des conducteurs. Et de fait, nous avons déjà relevé des alcoolémies positives. »

Paru le 30/09/2013

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-La-rave-party-illegale-de-Guenrouet-s-acheve-sans-incident_40771-2233850-pere-pdl_filDMA.Htm

 




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires