Haute-Lande : Les "free party" ne sont pas les bienvenues

Le commandant de gendarmerie de Parentis-en-Born a eu l'occasion de le redire aux concernés, le week-end dernier, à Ychoux.

 Les autorités ont expliqué aux organisateurs que les rassemblements illicites n'étaient pas bienvenus en Haute Lande.

 

Les autorités ont expliqué aux organisateurs que les rassemblements illicites n'étaient pas bienvenus en Haute Lande. (Photo Nicolas Le Lièvre)

Les gendarmes de la communauté de brigades de Parentis-en-Born sont intervenus dimanche en marge de deux rassemblements festifs dit "free party". La première, légale, puisque sur un terrain privé, n'a donné lieu qu'à un contrôle positif aux stupéfiants et une détention de cannabis.

La seconde avait été repérée par le maire d'Ychoux dans une forêt communale, aux confins de sa commune et de Sanguinet. Elle s'est également soldée par la notification d'une conduite sous l'emprise de stupéfiants et d'une détention de quelques grammes de cannabis.

Plus que ces PV, le commandant de la compagnie de gendarmerie du Born, Arnaud Schilling, a rappelé très fermement aux organisateurs girondins que ces rassemblements illicites n'étaient pas désirés sur ce département, et notamment en Haute Lande.

En cause : les risques d'incendies mais aussi, voire surtout, les dangers liés à la chasse et à la réaction potentiellement violente des autochtones

Paru le 24/09/13

Source : http://www.sudouest.fr/2013/09/24/haute-lande-les-free-party-ne-sont-pas-les-bienvenues-1178331-3542.php




Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires