Dj Japan // New Album + Interview

 

3 Morceaux gratuits en écoute exclusive sur la radio electroziq PISTE 73-78 .

L'Inter

 

3 Morceaux gratuits en écoute exclusive sur la radio electroziq PISTE 73-78 .

L'Interview de dj japan par la team Eziq

Après plusieurs
vinyles et CDs, hardtechno à ses débuts et dorénavant hardcore, DJ Japan
revient sur le devant de la scène le 5 juillet 2010 avec un nouvel album
chez Audiogenic : « Fast & Vicious ».
Il perfectionne son
style et ses sons lors de ses nombreux booking à travers toute l’Europe pour en
arriver à ce mois de juillet 2010.

Ce nouvel opus vous 
emmènera dans un monde Fast & Vicious : Welcome to
Real Hardcore !

BIO


En janvier 2000, il sort son premier vinyle hardtechno et rejoint le
crew « Heretik ».

DJ Japan, passionné de musique « violente et
technique » (au départ, le rock d’Iron Maiden et de Deep Purple)
s’oriente naturellement vers le hardcore, influencé par Radium et
Deathchant.

En juin 2003, il fonde son propre label « Hotcore Records » et sort son
premier vinyle hardcore : « The Devil Himself ».

Plusieurs autres
vinyles et CDs suivent chez Psychik Genocide, Neurotoxic et Biomaster,
dont, en mai 2004, « Alcoholic Backstage » chez Psychik
Genocide/Audiogenic.

Ses talents de DJ le font connaître comme l’un des artistes de hardcore
français les plus prometteurs de sa génération. Il mixe au près des
plus grands : The Speed Freak, Hellfish, Producer, Radium, Joshua et
bien d’autres. Il fait aussi des apparitions sur des compilations comme
« This Is Terror », « Hardcore Slavery » ou « Opération Nordcore ».

En 2005, DJ Japan crée, en collaboration avec Al Core, membre de
Micropoint, le crew « the SX Pistols », ce qui lui permet de remixer «
Parisiens Marseillais » sur l’album « Body Rmix ».

Son incroyable talent de DJ et l’énergie qu’il met dans sa musique lui
permettent de jouer dans de nombreux événements, aussi bien en France
qu’en Hollande, en Suisse, en Italie, en Autriche, …






Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires